<div>Fondée en 2000 comme filiale de la société gazière Gazprom, la société Gazprom-Media est le plus grand holding médiatique russe. L'emprise exercée par le pouvoir sur Gazprom (et donc sur sa filiale Gazprom Media) est totale. Il faut dire que si la société est en théorie privée depuis les années 80, Gazprom est aujourd'hui encore détenu à 48% par le gouvernement russe. Cette mainmise est d'autant plus visible depuis l'accession au pouvoir de Vladimir Poutine, puisque c'est durant son mandat, en 2005, que les parts du gouvernement sont passées de 38 à 48%.</div> realrussiatoday.com
<div>Groupe 100% étatique, VGTRK (signifiant Compagnie d'État pan-russe de télévision et de radiodiffusion) est connu pour être le holding du Kremlin. Fondé en 1990, cette compagnie de radio et de télévision est depuis 1993 membre de l'Union européenne de radio-télévision. Elle propose des émissions dans les 53 langues différentes de la Russie. </div>
<div>RBC est une entreprise multimédia russe leader. Depuis 1993, il opère dans les segments Internet, télévision et médias imprimés. Holding détenu par le propriétaire de la franchise NBA des Nets de Brooklyn, Mikhail Prokhorov, également proche du président russe, Vladimir Poutine.</div><div>RBC possède 10 médias, dont plusieurs magazines et une chaîne consacrée à l'économie.</div> www.interpretermag.com
<div>Fondée en 2008, National Media Group est un holding médiatique privé russe spécialisé dans la diffusion télévisuelle, la télé câblée, la presse écrite (possède le Sankt-Peterburgskie Vedomosti, le plus ancien journal russe), l'internet et la téléphonie. Son actionnaire principal est Youri Kovalchuk, oligarque millardaire russe, réputé pour être le banquier personnel du président russe, Vladimir Poutine...</div>
<div>UTH Russia, holding spécialisé dans la télévision, diffuse des programmes dédiés aux enfants et au divertissement. Détenu depuis octobre 2011 à 49 % par The Walt Disney Company Russia. </div>

Sign up

By signing up you agree to the Terms of Service.