BIENVENUE AUX ENFERS ........
La plaine des Asphodèles est un lieu des enfers sans objet. Les morts qui y parviennent ont eu une vie normale où ils n'ont rien fait de très intéressant ni de crime, ni d'acte de bravoure. www.google.fr
Énée et la Sibylle aux Enfers, Jan II Brueghel Le Jeune, XVIIème siècle.<br /><br />Fils du mortel Anchise et de la déesse Vénus, Énée est un des héros de la guerre de Troie. Il est l&apos;ancêtre de nombreux personnages importants de la mythologie, comme : Romulus et Remus, et leurs successeurs, tels que Jules César ou Auguste. Énée désire voir son père, Anchise qui se trouve aux Enfers. Pour cela, il demande à la Sibylle de lui servir de guide. Avant de descendre aux Enfers, il doit accomplir certains rituels, comme la découverte et la cueillette du rameau d&apos;or.<br /><br /> Descendant dans les entrailles béantes de la terre, Énée et la Sibylle se retrouvent devant le Styx. Charon refuse de les laisser passer, mais, elle parvient à le convaincre. Sur la berge, ils ont le choix entre deux directions : les Champs-Élysées, lieu où vont les personnes qui ont fait le bien, ou le Tartare, où résident les grands criminels. Ils se décident pour les Champs-Élysées, où ils retrouvent Anchise, qui explique à Énée sa destinée et ce que va accomplir sa descendance. Après ces moments avec son père, il décide de partir et de rejoindre la surface. Puis, rejoignant ses compagnons, il repart vers le Latium. <br /><br />Description de l’œuvre : Au centre de l&apos;image, on peut voir la Sibylle et Énée. Autour d&apos;eux, on distingue le Tartare, où sont torturées les personnes qui ont mal agi lors de leurs vies. Au fond, à gauche, on peut observer les rives du Styx, où se font châtier les malheureux. Le tableau est principalement sombre ou obscur, mis à part les personnages principaux, mis en valeur par la lumière.<br /><br />Lucie et Audrey <br /> catalogue.gazette-drouot.com
LES DANAÏDES : Le roi Danaos avait cinquante filles et son frère Egyptos avait cinquante garçons. Un oracle avait prédit au premier de se méfier de ses neveux. Il quitta donc son pays pour Argos, accompagné de ses filles. Mais un jour ses neveux vinrent le retrouver, souhaitant renouer avec leur famille par le biais du mariage. Danaos, qui n&apos;avait pas oublié l&apos;oracle, fit semblant d&apos;être ravi et accepta le mariage. Il fit promettre à ses filles de tuer leur mari lors de leur nuit de noce. Ce qu&apos;elles firent toutes, sauf une, Hypermnestre. Les 49 Danaïdes se remarièrent par la suite mais, le jeune homme épargné, Lyncée les tua toutes ainsi que Danaos. Envoyées aux Enfers, les Danaïdes furent condamnées pour leurs crimes à remplir sans fin un tonneau dont le fond était percé dans le Tartare. Ce châtiment est resté célèbre par l&apos;expression du « tonneau des Danaïdes » qui désigne une tache absurde, sans fin ou impossible. Les Danaïdes tentant en vain de remplir leur tonneau. Oeuvre de J.W.Waterhouse (XIX S). Le tonneau étant percé, l&apos;eau se déverse sans cesse hors du récipient. Elles ont beau être 49, rien n&apos;y fera, la tâche est ETERNELLE. Les Danaïdes sont les seules grandes supliciées féminines au Tartare.<br /><br />Lolita Jouffrault<br />Laura Tréhout<br /> www.google.fr
Le champ des pleurs est l&apos;endroit où les personnes qui ont vécu un désespoir amoureux et en sont mort sont envoyées. C&apos;est une grande plaine où comme son nom l&apos;indique, les gens pleurent. www.google.fr
TANTALE : L&apos;oeuvre : On peut reconnaître Tantale enchaîné par Hermès tandis que Zeus ressuscite Pélops. Dans la mythologie grecque, Tantale est fils de Zeus et de la nymphe Plouton, et roi de Phrygie ou de Lydie, époux de Dioné, fille d&apos;Atlas, et le père de Pélops, de Niobé et de Brotéas. Les dieux l&apos;honorèrent de leur amitié et le reçurent à leur table divine. Mais il trahit leur amitié, de diverses manières, selon les auteurs. D&apos;après Pindare, il aurait volé le nectar et l&apos;ambroisie pour donner ces mets divins aux mortels : les dieux le punirent en plaçant au-dessus de sa tête un énorme rocher en équilibre instable, menaçant de tomber à tout moment. Selon Hygin, il aurait révélé des secrets divins aux hommes : les dieux le punirent en le condamnant à rester debout, le corps à demi plongé dans l&apos;eau, tenaillé par la faim et la soif, tout en étant menacé de la chute du rocher. Un autre épisode raconte que Tantale aurait offert aux dieux un banquet anthropophage (cannibale). En effet, il leur aurait servi en ragoût son propre fils Pélops. Les dieux virent tout de suite qu&apos;il s&apos;agissait de viande humaine, sauf Déméter qui, toujours perturbée par la perte de sa fille, avala un bout d&apos;épaule. Mais Zeus ordonna à Hermès de ramener l&apos;enfant des Enfers et de remplacer son épaule par un morceau d&apos;ivoire. Les dieux condamnèrent Tantale à passer l&apos;éternité dans le Tartare et à souffrir un triple supplice : on raconte que Tantale est placé au milieu d’un fleuve et sous des arbres fruitiers, mais le cours du fleuve s&apos;assèche quand il se penche pour en boire, et le vent éloigne les branches de l&apos;arbre quand il tend la main pour en attraper les fruits. mythologica.fr
Les enfers, de François de Nome1622,huile sur toile LE TARTARE : C’est la partie la plus profonde et la plus aride des Enfers et l’endroit où sont punis les plus grands criminels (Tantale, Ixion, Sisyphe...). <br /> www.dol-celeb.com
HERCULE AUX ENFERS Rapide présentation : Héraclès, fils de Zeus et d’Alcmène, est donc un demi dieu ou héros. La capture de Cerbère : C&apos;est l&apos;un des travaux accomplis par le héros Héraclès pour le compte d&apos;Eurysthée. Le héros s&apos;aventure jusqu&apos;aux Enfers pour en ramener le chien tricéphale qui garde l&apos;entrée du royaume d&apos;Hadès. Sans arme, revêtu seulement de la peau du lion de Némée, Héraclès se présenta devant Cerbère. Il le saisit par le cou, juste à l&apos;endroit où se réunissaient les trois têtes et le serra si fort que le chien, se sentant étouffer, se décida à suivre le héros. Héraclès enchaîna l&apos;animal et le tirant hors du gouffre, vint le montrer à Eurysthée. Terrifié, celui-ci ordonna aussitôt de renvoyer le monstre aux Enfers. www.google.fr
Le Styx est le fleuve qui sépare le monde terrestre du monde des Enfers en l&apos;entourant. La légende veut également que toute partie du corps qu’on y plongeait devenait invulnérable.<br /><br />Lucas et Jocelyn<br /> upload.wikimedia.org
LES 3 JUGES DES ENFERS. Les juges des enfers sont : Rhadamanthe, Eaque et Minos. Avant d’être juges des enfers, ils furent des humains vivant sur la Terre. Rhadamanthe est le fils de Jupiter et d’Europe. C’est aussi le frère de Minos, un autre juge des enfers. Il épousa Alcmène, veuve d’Amphitryon. Donc ses jugements sont, comme lui, justes mais sévères. Eaque est le fils de Jupiter et d’Egine. Minos est le fils de Jupiter et d’Europe. C’est aussi le frère de Rhadamanthe. Dans les enfers, il est chargé d’observer la vie des mortels et de soumettre toutes leurs actions à un sévère examen. Dans les enfers, Rhadamanthe et Eaque sont là pour donner leur avis mais c’est Minos qui rend le verdict final. Celui-ci est sans appel. Il y a des fautes qui entraînent des condamnations à perpétuité ; il y a d&apos;autres fautes moins graves qui permettent la délivrance du coupable.<br /><br />Cassandre Coquoin<br />Rachel Le Berre mythologica.fr
ORPHEE AUX ENFERS : Orphée est un héros de la mythologie grecque, fils de Calliope et du roi de Thrace Oeagre. Il est marié avec Eurydice. Lors de son mariage, sa femme, Eurydice fut mordue par uns serpent. Dès sa mort, elle descendit aux Enfers. Orphée, se précipita aux Enfers, pour récupérer sa femme. Il réussit à endormir le chien à trois têtes, Cerbère, grâce à sa lyre. Cerbère le laissa repartir avec Eurydice, mais à une seul condition : qu&apos;il ne se retourne jamais vers elle pour la regarder jusqu&apos;au monde des vivants. Orphée, n&apos;entendant plus les pas de sa femme remontés au monde des vivants, se retourna et perdit Eurydice à jamais. Orphée n&apos;arriva jamais à se consoler de la mort de sa bien aimé. Plusieurs versions de la mort d&apos;Orphée sont racontés. Description de l&apos;oeuvre : Orphée et Eurydice, Nicolas Poussin, 1650-1653 au musée du Louvre. Ce tableau décrit le mariage d&apos;Eurydice et d&apos;Orphée. Eurydice se fait mordre par un serpent, tandis que Orphée joue de la lyre inconscient du terrible sort qui attend sa femme. Description de l&apos;oeuvre:<br /><br /> http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/e/e1/Orpheus1858.jpg <br /><br /> Orphée aux enfers, opéra-bouffe, 1858, sur une musique d&apos;Offenbach.<br />Date :1858 <br /> La langue originale de cette pièce est française. Sur une musique d&apos;Offenbach,Cette opéra-bouffe décrit l&apos;histoire aux Enfers, il ne compte que 2 actes.<br /> <br /> Coline Busquet, Justine Féron.<br /> upload.wikimedia.org
Ixion, fils de Phlégyas, roi des Lapithes, accepta d&apos;épouser Dia, fille d&apos;Eionée, mais il refusa d&apos;apporter les cadeaux de mariage qu&apos;il avait promis. Ceci fit enrager son beau-père qui confisqua les chevaux qu&apos;il lui avait onnés. Ixion l&apos;invita alors à un festin de réconciliation, mais il avait aménagé devant le palais une fosse dissimulée où brûlait du charbon de bois et quand le roi Eionée passa à côté, il le poussa et son beau-père périt d&apos;une mort atroce dans les braises ardentes. Zeus fut le seul à bien vouloir le purifier sur l&apos;Olympe et il le convia aussi à sa table. Ixion se montra ingrat et essaya de séduire Héra. Zeus donna l&apos;ordre à Hermès de le flageller sans pitié puis de l&apos;attacher à une roue enflammée qui tournoierait sans cesse dans les Enfers . <br />juliane journee et pierre saget<br /> www.google.fr
L&apos;EREBE :<br /><br />L&apos;Erèbe se situe aux enfers. C&apos;est l&apos;endroit le plus proche de la surface. il y a trois palais , le palais de la nuit ,le palais des songes et le palais du sommeil .C&apos;est aussi là que demeure Cerbère (le chien à trois têtes) , Thanatos, les Erinyes (qui poursuivent les méchants et les criminels ) et les Moires. L&apos;Érèbe est le lieu où attendent pendant cent ans les âmes des morts qui n&apos;ont pas reçu les honneurs funèbres.
Les Champs Élysées : C&apos;est le lieu des Enfers où vont les héros après leur mort. Elle est gouvernée par Rhadamanthe. Ce lieu connaît un éternel printemps et possède son propre soleil et ses propres étoiles. Plus de douleur, plus de vieillesse; on conservait éternellement l&apos;âge où l&apos;on avait été le plus heureux. Certains pouvaient même revenir sur terre, après s&apos;être baignés dans les eaux du fleuve Léthé qui traverse les Champs Elysées. Plusieurs héros y sont allés et en sont revenus vivants :Enée Achille,Lycos, Pélée, Polyxène. Hugo et Logan www.google.fr
Les Mânes reposent sur la foi en l&apos;immortalité de l&apos;âme après la dissolution du corps. Il s&apos;agit donc du reste de l&apos;âme. Le culte des Mânes, c&apos;est le culte des ancêtres qui vivront aux enfers avec leurs descendants. Jules PERREE fr.wikipedia.org
LES PARQUES : Les Parques sont 3 sœurs qui coupent les fils de la vie. NONA ( ou Clotho en grec) est la sœur qui fabrique et tient le fil des destinées humaines c&apos;est la moins vieille. Elle porte une longue robe de diverses couleurs et une couronne formée de sept étoiles. La quenouille qu’elle tient dans sa main descend du ciel sur la terre. DECIMA (ou Lachésis en grec qui signifie « sort » ou « action de tirer au sort ») est vêtue de vêtements parsemés d’étoiles. On la reconnaît aussi grâce aux fuseaux éparpillés tout autour d’elle. Elle est la Parque qui met le fil sur le fuseau. MORTA (ou Atropos en grec, c&apos;est-à-dire « inévitable ») coupe impitoyablement le fil qui mesure la durée de la vie de chaque mortel. Elle est représentée comme la plus âgée des trois sœurs, avec un vêtement noir et lugubre ; près d&apos;elle, on voit plusieurs pelotons de fil plus ou moins garnis, suivant la longueur ou la brièveté de la vie mortelle qu&apos;ils mesurent. Marie Queinnec et Camille Henry www.lycee.ch
William Bouguereau, Les Remords d&apos;Oreste, 1862. LES ERINYES ou EUMENIDES : C&apos;est le nom donné dans la mythologie grecque aux déesses de la vengeance, que les Latins identifièrent à leurs Furies (en latin &quot;Furiae&quot; ou &quot;Dirae&quot;). Les Anciens les appellent par antiphrase les Euménides, c&apos;est-à-dire les Bienveillantes, de manière à s&apos;attirer leurs bonnes grâces en les flattant. Euripide fut le premier à préciser qu&apos;elles étaient trois. Des écrivains postérieurs les nomment ALECTO (l&apos;Implacable), TISIPHONE (la Vengeresse du meurtre) et MEGERE (la Jalouse). Déesses primitives, elles ne reconnaissent que leur propre loi, Zeus lui-même doit leur obéir. On les représente ailées, coiffées de serpents et armées de fouets ou de torches. Elles habitent le royaume des Ombres. Elles punissent impitoyablement tous les crimes contre les lois de la société humaine, notamment les fautes contre la famille. Elles tourmentent sans répit leur victime, qu&apos;elles frappent souvent de folie. De nos jours, lorsque l&apos;on emploie le mot « Euménide » cela signifie « représentation de la justice » ce qui nous rappelle la fonction des déesses. Laura TréhoutLolita Jouffrault www.google.fr
PERSEPHONE : Pendant une promenade avec sa mère en Sicile, Pérsephone cueillait des narcisses. Hadès, la trouvant belle, l&apos;enleva et l&apos;emmena aux Enfers, à l&apos;Orme du Sommeil. Pérsephone aurait pu repartir sauf qu&apos;elle avait mangé sept grains de grenade. Or dans les Enfers, si l&apos;on mange, on ne peut jamais repartir. Alors sa mère (Déméter) décida de venir la rechercher avec l&apos;accord de Zeus.<br /><br />Juliette Lemoigne et Elisa Pouchin<br /> upload.wikimedia.org
Tityos est un géant, fils de Zeus et d&apos;Elara. A sa naissance Zeus le cache dans le tartare pour éviter qu&apos;Héra ne s&apos;aperçoive de cette nouvelle infidélité. Héra finit par le découvrir et lui ordonne d&apos;attaquer Léto. Apollon et Artémis le punissent alors en le condamnant à avoir le fois rongé par deux vautours pour l&apos;éternité. <br /> upload.wikimedia.org
LE COCYTE : Ce fleuve des enfers aux eaux très froides était alimenté par les larmes des méchants, voleurs. Son nom signifie la rivière des gémissements.<br /><br />Lucas et Jocelyn<br /> mythologica.fr
Le PHLEGETON est un fleuve de feu qui coule dans les Enfers. C&apos;est un affluent de l&apos;Achéron, circulant du royaume d&apos;Hadès au Tartare.<br /><br />Lucas et Jocelyn<br /> www.google.fr
Cette carte interactive a été réalisée par les élèves latinistes de 4E. LES ENFERS VOUS FASCINENT ? Alors consultez cette carte interactive produite par les élèves latinistes de 4E du collège Félix Buhot de Valognes. Les différentes informations suivent un code couleur : - VERT = il s&apos;agit des habitants des Enfers - BLEU = il s&apos;agit des lieux - ROUGE = il s&apos;agit des grands criminels condamnés au Tartare pour l&apos;éternité - JAUNE = il s&apos;agit des rares à avoir pu y pénétrer vivants et surtout à en ressortir vivants Et n&apos;oubliez pas : si malgré nos avertissements, vous décidez, à l&apos;image d&apos;Hercule, de Thésée ou d&apos;Orphée, de tenter le voyage, apportez une obole pour payer votre passage à l&apos;horrible Charon, et deux gâteaux au miel pour endormir le redoutable Cerbère !