ANONYME FRANÇAIS ( XVIe siècle)Bal à la cour des ValoisVe...
ANONYME FRANÇAIS ( XVIe siècle)<br />Bal à la cour des Valois<br />Vers 1580<br />Huile sur toile163 x 194 cm<br />Saisie révolutionnaire (collection Robien), 1794
École française <br />Fin du XVIe siècle <br />Le Bal des noces du duc de Joyeuse <br />Vers 1581 – 1582 <br /> H. : 0,41 m. ; L. : 0,65 m. <br />Le bal représenté fut donné au Louvre à l&apos;occasion du mariage d&apos;Anne, duc de Joyeuse et favori d&apos;Henri III, avec Marguerite de Vaudémont le 24 septembre 1581. Tous deux sont reconnaissables dans le couple dansant au centre de la composition et désigné par Catherine de Médicis, assise sur la gauche entre Henri III, placé sous le dais royal, et la reine Louise de Lorraine. <br />Entré au Louvre en 1817 <br />Département des Peintures <br />Inv. 8731  upload.wikimedia.org
QUEL EST L&apos;INTÉRÊT DU BAL ?<br />«Art plaisant et profitable qui rend et conserve la santé,convenable aux jeunes, agréable aux vieux et bienséant à tous pourvu qu’on en use modestement en temps et lieu sans affectation vicieuse » (T. Arbeau), la danse incarne aussi les valeurs de la noblesse : élégance, contrôle de soi, ostentation nonchalante ; elle joue un rôle important dans la civilité des milieux aristocratiques depuis le début de la Renaissance. Sa pratique fait partie du quotidien de la cour, avec le temps fort du carnaval où sont donnés, après souper, le ballet du Roi et le ballet de la Reine. www.youtube.com Enjoy the videos and music you love, upload original content, and share it all with friends, family, and the world on YouTube.
LE COSTUME Le costume de la cour au temps d&apos;Henri III : Les hommes portent le long pourpoint rembourré à pointe proéminente, (dit panseron), avec les hauts-de-chausses longues et étroites (rapportées par Henri III de ses voyages et dites pour cela à la polacre ou à la vénitienne) ou très courtes (dites culots). La partie du devant commence à former une poche saillante, la braguette, souvent amplifiée pour signifier la masculinité. Une nouveauté au milieu du siècle : les poches où on range par exemple les montres (de Nuremberg qui ont beaucoup de succès). Les femmes portent une robe sur une chemise, des chausses et une cotte ou corset lacé (maintenu par un busc) qui allonge le corps en engonçant le buste ; l&apos;étoffe de la robe répartie sur le bourrelet, (ou plateau, tambour plat, adaptations du verdugado espagnol) fait ressortir la minceur de la taille. À la fin du XVIème, les vêtements et accessoires des classes supérieures avaient atteint un rare niveau de sophistication: pour les deux sexes, la taille est affinée et les hanches amplifiées ; pour les hommes, la jambe, gainée, est exhibée ; le costume dessine une silhouette guindée, alors que la fraise oblige àlever la tête : conquérant, le corps ainsi remodelé exprime l&apos;appartenance à un groupe social. photos1.blogger.com
LE COSTUME FÉMININ Les femmes portent une robe sur une chemise, des chausses et une cotte ou corset lacé (maintenu par un busc) qui allonge le corps en engonçant le buste ; l&apos;étoffe de la robe répartie sur le bourrelet, (ou plateau, tambour plat, adaptations du verdugado espagnol) fait ressortir la minceur de la taille.
LE LIEU où se trouve-t-on selon vous ?
LA VOLTE, UNE DANSE CRITIQUÉE Les uns, comme Brantôme, ne manquaient manquaient pas de faire le rapprochement entre volte et voleter pour en souligner le caractère érotique ;: &quot;Néantmoins nos yeux s&apos;y baissoyent un peu, et mesmes quand on dansait la volte, qui en faisant volleterla robe, monstrait tousjours quelque chose agréable à la veue, dont j&apos;en ay eu plusieurs s&apos;y perdre et s&apos;en ravir entre eux-mesmes&quot;. <br /><br /> leslivresdecamille.files.wordpress.com
LE LIEU<br />Remaquez comment cet espace semble pensé pour la danse. (dimensions, organisation de l&apos;espace, décor - sol, murs, cheminée...)
LES PERSONNAGES<br />Le bal est un lieu et un moment pour se montrer ; relevez par quels moyens chacun prétend affirmer son appartenance à la noblesse.<br />
LE CORPS REMODELÉ<br /><br />À la Renaissance, le corps est remodelé par le costume ; en vous appuyant sur l&apos;image, trouvez trois exemples de contraintes imposées par le vêtement.
Synthèse :<br /><br />je présente le tableau à mes camarades : en décrivant l&apos;image, j&apos;insiste sur la parure, la volonté de montrer, par le vêtement et le comportement, l&apos;appartenance à un groupe social.<br />

This site uses cookies to deliver our services. By using our site, you acknowledge that you have read and understand our Terms of Service and Cookie Policy. Your use of ThingLink's Products and Services, is subject to these policies and terms.