Le CO2 s'envole
Les gaz à effet de serre n'ont pas fini de nous surprendre. Des chercheurs de l'université de Toronto en ont identifié un nouveau, jusqu'à présent inconnu au bataillon. Son petit nom : le perfluorotributylamine ou PFTBA. Mauvaise nouvelle, une seule molécule de PFTBA dans l’atmosphère a autant d’impact sur le climat que 7100 molécules de dioxyde de carbone. « Terra eco » en parlait déjà là : www.terraeco.net
A l'aide des images prises par le satellite OCO-2, la Nasa a conçu une animation qui permet de visualiser comment le CO2 se déplace dans l'atmosphère. Suivez le parcours du gaz durant l'année 2006 sur le site du magazine « Sciences et avenir » : www.sciencesetavenir.fr
Au printemps dernier, l'Organisation météorologique mondiale annonçait un triste record : le seuil de 400 parties par million de CO2 était franchi. Même s'il ne s'agissait que d'un pic saisonnier et pas d'une moyenne annuelle, l'institution internationale lançait un cri d'alarme. Sa mise en garde est à lire en suivant ce lien : www.wmo.int
Stocker le CO2 émis par l'industrie dans les couches profondes de la terre est l'une des technologies que les humains espèrent développer pour réduire les émissions de gaz à effet de serre dans l'atmosphère. Le Bureau de recherches géologiques et minières en donne les clés à l'aide d'une animation à consulter ici : www.brgm.fr
On les appelle les « sorciers du climat ». Des scientifiques de tous poils ont rêvé et rêvent encore de capturer le CO2 dans l'air. Une saga racontée par « Terra eco » ici : www.terraeco.net
Un conglomérat international de laboratoires de recherche publie et met régulièrement à jour la bible des émissions de gaz à effet de serre : le Global Carbon Atlas. A l'aide d'infographies et d'animations très pédagogiques, vous pouvez tout apprendre sur le CO2 et ses cousins, en suivant ce lien : www.globalcarbonatlas.org