This image has been tagged as the property of Getty Images, and is not licensed for commercial Thinglink use. Please either host the image elsewhere or use a free account.
Sacre de l'empereur Napoléon et couronnement de ...
Les frères et beaux-frères de Napoléon. Il leur a confié des portions de son empire : Joseph devient roi d'Espagne en 1808, Jérôme devient roi de Westphalie en 1807. upload.wikimedia.org
Les soeurs de Napéolon images.duckduckgo.com
Joséphine de Beauharnais (1763-1814) couronnée impératrice. A genoux, elle reçoit la couronne des mains de son mari, et non du pape. images.duckduckgo.com
Maria Letizia Ramolino (1750-1836), mère de Napoléon, a été placée dans les tribunes par le peintre. En réalité, elle n'a pas assisté à la cérémonie pour protester de la brouille de Napoléon avec son frère Lucien. Napoléon demanda cependant au peintre de lui attribuer une place d’honneur dans les tribunes. images.duckduckgo.com
La cérémonie a lieu le 2 décembre 1804 dans la cathédrale de Notre Dame de Paris. Ce lieu n'est pas choisi par hasard est donne à la nouvelle dynastie la protection divine du sacre et du couronnement. upload.wikimedia.org
Les frères et beaux-frères de Napoléon. Il leur a confié des portions de son empire : Joseph devient roi d'Espagne en 1808, Jérôme devient roi de Westphalie en 1807. upload.wikimedia.org
Les grands personnages de l'Etat portent les insignes du pouvoir : Lebrun, troisième consul aux côtés de Napoléon dans le cadre du consulat. Il tient de sceptre. Jean-Jacques-Régis de Cambacérès (1753-1824) : prince-archichancelier de l'empire. Il tient la main de justice. Louis-Alexandre Berthier (1753-1815) : ministre de la guerre sous le Consulat puis maréchal d'Empire en 1805. Il tient le globe surmonté d'une croix. Joachim Murat (1767-1815) : maréchal d'empire, roi de Naples après 1808, beau-frère de Napoléon et époux de Caroline Bonaparte. Talleyrand (1754-1836) : grand chambellan depuis le 11 juillet 1804. lh5.googleusercontent.com
Le pape Pie VII (1742-1823), assis, ne pose pas la couronne sur la tête de Napoléon et se contente de bénir le couronnement. Il est entouré par les dignitaires ecclésiastiques, nommés par Napoléon depuis le Concordat. Afin de ne pas compromettre le nouvel équilibre entre l’Église et l'État, le pape accepte d'assister au couronnement. le Couronnement est conçu comme la rencontre de deux mondes, l’un sacré à droite descendant vers un monde laïc à gauche. www.ac-grenoble.fr
Napoléon 1er (1769-1821) est debout, en tenue de sacre. Il couronne Joséphine après s'être lui-couronné car il ne souhaitait pas être courroné par une autre personne. img15.hostingpics.net

This site uses cookies to deliver our services. By using our site, you acknowledge that you have read and understand our Terms of Service and Cookie Policy. Your use of ThingLink's Products and Services, is subject to these policies and terms.