<div><b>Gouvernorat d'Alep</b></div><div><br></div><div>L'impact de la guerre est très sévère dans ce gouvernorat, également l'un des principaux passages pour les Syriens tentant de fuir la guerre.</div><div><br></div><div>MSF suit de près l’évolution de la situation de la partie est de la ville d’Alep, assiégée et bombardée par les forces syriennes et russes. Au 15 décembre, des équipes MSF étaient positionnées à Atimah, gouvernorat d’Idlib, à 35km de distance d’Al Atareb, gouvernorat d’Alep, munies de 45 tonnes de matériel médical, afin d’être prêtes à venir en aide aux personnes évacuées d’Alep.</div><div><br></div><div>Dans le district d'Azaz, MSF gère un hôpital de 32 lits grâce à du personnel syrien, prenant en charge les urgences, la maternité, les consultations externes et internes, la chirurgie.</div>
<div><b>Province d'Idlib</b></div><div><br></div><div>A Atmeh, MSF gère une unité de prise en charge des grands brûlés de 15 lits, opérée par des Syriens et soutenue par du personnel international basé en Turquie.</div><div>La structure de santé gère aussi les urgences;</div><div><br></div><div>MSF intervient aussi dans 180 camps de déplacés accueillant environ 165 000 personnes aux alentours d'Atmeh, notamment via de la surveillance sanitaire et des vaccinations de routine.</div>
<div><b>Gouvernorat d’Hasakah</b></div><div><br></div><div>La situation générale dans la partie nord-est de la Syrie s'est encore détériorée ces dernières années en raison des affrontements militaires réguliers entre divers groupes armés dans une partie du gouvernorat d'Hasakah, aggravée par les tensions plus récentes avec les pays voisins.</div><div>Bien que la frontière avec l'Irak ait été fermée aux réfugiés depuis mars 2016, les mouvements de populations et de marchandises sont autorisés par intermittence.</div><div><br></div><div>Même si la région n'a pas connu l'ampleur du conflit observé dans d'autres régions de la Syrie, il existe d'importants besoins médicaux et humanitaires.</div><div><br></div><div>MSF gère plusieurs centres offrant aux populations locales et déplacées des soins de santé primaire, en particulier dédiés aux mères et aux enfants, ainsi qu’aux malades chroniques. </div>
<div>Soutien à distance des établissements sanitaires dans toute la Syrie</div><div><br></div><div>Depuis 2011, MSF apporte son aide dans les zones les plus vulnérables et les plus touchées par la guerre en offrant du matériel médical et des articles de première nécessité, essentiellement par le biais des réseaux médicaux syriens et des hôpitaux de campagne. L’aide de MSF prend également la forme de services d’ambulances et d’un programme de formation et de conseil en techniques médicales. </div><div><br></div><div>MSF apporte son soutien à plus de 150 structures médicales dans des gouvernorats aux mains du gouvernement ou de l’opposition.</div>
<div><b>Plus d'1 million de réfugiés syriens au Liban</b> ainsi que 40 500 <b>Palestiniens </b>auparavant réfugiés en Syrie et aujourd'hui réfugiés au Liban (sources : UNHCR, UNRWA)</div>
<div><b>Plus de 650 000 réfugiés syriens en Jordanie</b>, ainsi que <b>10 000 Palestiniens </b>auparavant réfugiés en Syrie et aujourd'hui réfugiés en Jordanie </div><div>(sources : UNHCR, UNRWA)</div>
<div><b>Près de 230 000 réfugiés syriens en Irak</b> (source : UNHCR)</div>
<b>Activités de MSF en Jordanie : </b> MSF fournit des soins aux patients syriens grâce à son programme de chirurgie reconstructrice à Amman, qui a récemment déménagé dans un nouvel hôpital. MSF prend aussi en charge des opérations de chirurgie à Ramtha et à Zaatari, près de la frontière. A Irbid, MSF propose des activités dédiés à la santé materno-infantile et des consultations de santé mentale, et gère des cliniques dédiées aux maladies non-transmissibles dans le gouvernorat, pour les Syriens et les Jordaniens.
<b>Activités de MSF en Irak : </b> <b> - Camp de réfugiés de Domiz : </b>MSF est la principale organisation de santé du camp et propose des<b> </b>soins<b> </b>de santé primaires, des soins de santé sexuelle et<b> </b>reproductive, le traitement de maladies chroniques et des soins<b> </b>psychologiques. MSF fournit aussi des services d'urgence et de transfert vers l'hôpital de Dohuk. <b>- Camps de réfugiés de Kawargosk et Darashakran à Erbil</b> : soins psychologiques.
Plus d&apos;infos sur nos activités en Syrie et dans les pays voisins <br /> www.msf.fr Syrie | Médecins sans frontières
www.facebook.com Médecins Sans Frontières (MSF) est une association médicale humanitaire internationale.
twitter.com The latest Tweets from MSF France (@MSF_france). COMPTE OFFICIEL de Médecins Sans Frontières, #association médicale #humanitaire internationale prix #Nobel de la Paix en 1999. Aussi sur http://t.co/Pu3UVnMG. Paris, France
instagram.com Médecins Sans Frontières, #association médicale #humanitaire internationale, prix #Nobel de la Paix en 1999. #MSF #médecinssansfrontières
www.youtube.com Retrouvez sur cette chaîne l'ensemble des vidéos de Médecins Sans Frontières (MSF). Cette page nous offre la possibilité de rester connectés avec vous. Vous ...
<div>En réponse à la bataille de Mossoul, MSF ouvre un hôpital à Qayyarah, au sud de Mossoul, sur les bords du Tigre.</div><div>Photo : Brigitte Breuillac/MSF</div><div><a href="https://www.instagram.com/explore/tags/irak/">#Irak</a><a href="https://www.instagram.com/explore/tags/iraq/"> #Iraq</a><a href="https://www.instagram.com/explore/tags/msf/"> #MSF</a><a href="https://www.instagram.com/explore/tags/mossoul/"> #Mossoul</a><a href="https://www.instagram.com/explore/tags/mosul/"> #Mosul</a></div> www.instagram.com 295 Likes, 2 Comments - Médecins Sans Frontières (@msf_fr) on Instagram: “En réponse à la bataille de Mossoul, MSF ouvre un hôpital à Qayyarah, au sud de Mossoul, sur les…”
<div>Plus d'un million de Syriens sont #réfugiés dans des campements dispersés au #Liban. </div><div>© Moises Saman/#Magnum #médecinssansfrontières #humanitaire</div> instagram.com 28 Likes, 1 Comments - Médecins Sans Frontières (@msf_fr) on Instagram: “Plus d'un million de Syriens sont désormais #réfugiés dans des campements dispersés au #Liban. #MSF…”
<div>« Les gens ont beaucoup souffert en #Syrie. De nombreuses familles ont été déchirées. », Henrike Zellman, psychologue #MSF travaillant auprès des réfugiés dans le camp de #Domiz, en #Irak. </div><div>En 2013, MSF a donné plus de 130 000 consultations médicales dans ce camp. La cadence n’a pas faibli en 2014. © Yuri Kozyrev/#NOOR #médecins #humanitaire #médecinssansfrontières</div> instagram.com 30 Likes, 2 Comments - Médecins Sans Frontières (@msf_fr) on Instagram: “« Les gens ont beaucoup souffert en #Syrie. De nombreuses familles ont été déchirées. », Henrike…”
<div>A l’occasion de la Journée mondiale des #réfugiés, #MSF publie les portraits de trois médecins syriens qui travaillent aujourd’hui avec nos équipes en #Irak, dans les camps de #Kawargosk et #Darashkran. Ils racontent leur périple de réfugié, comment ils ont d’abord soigné des Syriens dans leur pays ravagé par la guerre avant de soigner des réfugiés syriens en Irak. Découvrez leurs récits sur www.msf.fr © Karem Issa/#MSF #Journéemondialedesréfugiés #Syrie #medecinssansfrontieres #humanitaire</div> instagram.com 29 Likes, 1 Comments - Médecins Sans Frontières (@msf_fr) on Instagram: “A l’occasion de la Journée mondiale des #réfugiés, #MSF publie les portraits de trois médecins…”
<div><b>Kobane / Aïn al-Arab </b></div><div><br></div><div>En 2016, avec le déplacement des lignes de front et une offensive sur Menbij par un groupe armé appelé "Forces démocratiques syriennes" (coalition de différents groupes en Syrie), le nombre de civils fuyant leurs villes d'origine vers les régions entourant l'Euphrate a augmenté.</div><div><br></div><div>MSF a donc étendu ses activités d'aide aux déplacés.</div><div><br></div><div>Dans cette zone, MSF travaille avec les autorités sanitaires depuis mars 2015 pour rétablir des services sanitaires de base tels que des services de vaccination et des consultations (plus de 50 000 consultations externes et 8000 consultations d'urgence jusqu’à juillet 2016), et pour mettre en place un programme de soutien psychologique.</div>
<div><b>MSF au Liban :</b> MSF fournit des soins aux Syriens, enregistrés en tant que réfugiés ou non, ainsi qu’aux Libanais dans plusieurs endroits au Liban : dans la vallée de la Bekaa à travers quatre cliniques (Hermel, Arsal, Baalbek et Majdel Anjar), à Tripoli dans les hôpitaux de Dar al-Zahraa, dans les dispensaires d’Al-Zahraa et Al-Dawa, et dans la clinique d’Abde. MSF travaille aussi dans le camp de Shatila à Beyrouth, auprès des réfugiés syriens et des Palestiniens ayant fui la Syrie. MSF mène également des cliniques mobiles dans le sud du Liban, à Chebaa, Marjayoun et Klayaa.</div>
<div><b>Activités de MSF en Turquie :</b></div><div><br></div><div>MSF est autorisée depuis juin 2015 à travailler dans le pays.</div><div><br></div><div>MSF mène des consultations à Kilis et travaille aussi dans la province de Sanliurfa, en collaboration avec deux ONGs turques, pour fournir des soins de santé mentale et répondre aux afflux de réfugiés en provenance de Kobane et de Tal Abyad en distribuant de la nourriture et des kits d'hygiène, et en fournissant des srvices d'eau et d'assainissement dans les camps.</div>
<div><b>Plus de 2,7 millions de réfugiés syriens en Turquie</b> </div><div>(sources : UNHCR, UNRWA)</div>
<div>Une frappe aérienne a touché le parking près de la clinique d’Al-Marj (près de Damas) et a détruit les 2 dernières ambulances. </div><div>Photo © MSF</div><div>_________ </div><div><a href="https://www.instagram.com/explore/tags/msf/">#MSF</a><a href="https://www.instagram.com/explore/tags/syrie/">#Syrie</a><a href="https://www.instagram.com/explore/tags/damas/">#Damas</a><a href="https://www.instagram.com/explore/tags/ambulance/">#Ambulance</a><a href="https://www.instagram.com/explore/tags/h%C3%B4pital/">#Hôpital</a><a href="https://www.instagram.com/explore/tags/bombardements/">#Bombardements</a></div><div><br></div> www.instagram.com 210 Likes, 11 Comments - Médecins Sans Frontières (@msf_fr) on Instagram: “Une frappe aérienne a touché le parking près de la clinique d’Al-Marj (près de Damas) et a détruit…”
<div>Des personnes marchent dans le quartier de Bustan al-Qasr (Alep Est), qui a été touché par des frappes aériennes en octobre dernier.</div><div><a href="https://www.instagram.com/explore/tags/msf/">#MSF </a><a href="https://www.instagram.com/explore/tags/alepest/">#AlepEst</a><a href="https://www.instagram.com/explore/tags/syrie/"> #Syrie</a><a href="https://www.instagram.com/explore/tags/bombardement/"> #Bombardement</a><a href="https://www.instagram.com/explore/tags/urgence/"> #Urgence</a><a href="https://www.instagram.com/explore/tags/humanitaire/"> #Humanitaire </a><a href="https://www.instagram.com/explore/tags/aide/">#Aide</a><a href="https://www.instagram.com/explore/tags/doctorsofaleppo/"> #DoctorsOfAleppo</a></div><div>© Karam Almasri/MSF</div> www.instagram.com 318 Likes, 14 Comments - Médecins Sans Frontières (@msf_fr) on Instagram: “Des personnes marchent dans le quartier de Bustan al-Qasr (Alep Est), qui a été touché par des…”
<div>Syrie : au moins sept morts et huit disparus dans le bombardement d'un hôpital soutenu par MSF dans la province d'Idlib.</div><div>« La destruction de cet hôpital prive d'accès aux soins les quelques 40 000 personnes vivant dans cette zone de conflit ouvert » déplore Massimiliano Rebaudengo, chef de mission MSF.</div><div><br></div> www.instagram.com 137 Likes, 7 Comments - Médecins Sans Frontières (@msf_fr) on Instagram: “Syrie : au moins sept morts et huit disparus dans le bombardement d'un hôpital soutenu par MSF dans…”
<div>Aujourd'hui, la plupart des patients soignés à Amman (Jordanie) viennent de Syrie, d'Irak et du Yémen. Découvrez l'histoire de l'un d'entre eux :</div><div>Mustafa, 14 ans, originaire de Dara’a en Syrie a été grièvement blessé lorsqu’un missile a atterri près du restaurant où travaillait son père. À cause de ses blessures, il a dû être amputé d’un bras et d’un tibia. Mustafa est arrivé à l’hôpital d’Amman en 2014. Il a subi trois opérations de greffe osseuse et a suivi un traitement de physiothérapie afin de retrouver la force et la mobilité nécessaires pour marcher à nouveau. Il recevra des prothèses dans quelques semaines. « J’aime le nouvel hôpital MSF. Il est plus spacieux et je peux m’adonner à plus d’activités avec les autres patients entre deux opérations, raconte Mustafa. J’ai vu de nombreux patients qui sont arrivés dans le même état que moi se remettre après avoir reçu un traitement. Mon père, qui est à mes côtés à l’hôpital, me dit toujours qu’il faut que je sois patient et qu’un jour, ce sera à mon tour d’être guéri. Avant en Syrie, je jouais au foot avec mes amis l’après-midi. J’espère pouvoir jouer à nouveau une fois mon traitement à Amman terminé. Ça m’est égal de jouer avec une jambe normale ou une prothèse du moment que je m’amuse et que je peux frapper la balle à nouveau. »</div> www.instagram.com 64 Likes, 0 Comments - Médecins Sans Frontières (@msf_fr) on Instagram: “Aujourd'hui, la plupart des patients soignés à Amman (Jordanie) viennent de Syrie, d'Irak et du…”

Sign up

By signing up you agree to the Terms of Service.