Le changement est partout en politique notamment mais pas...
Le changement est partout en politique notamment mais pas seulement, vraiment partout ...Le changement est devenu sans doute l'activité la plus fréquente et chronophage de nos organisations modernes... espacepublic.radiofrance.fr CHANGEMENT, le mot de la semaine | le médiateur
La semaine dernière, nous avons reçu le message d'un auditeur, critique quant à l'utilisation du mot "extrêmes" sur nos antennes : "J'atttire votre attention sur l'usage récurrent du mot "extrêmes" au pluriel, à propos de la situation politique française. Ces "extrêmes" seraient renforcés par le discrédit du politique. Quand on dit cela, on précise généralement qu'il s'agit du Front-national : pourquoi ne pas être précis dans ce cas et parler d'extrême-droite ? (...)" Ce message nous a poussés à nous interroger sur le mot "extrêmes". Y a-t-il vraiment une récurrence de ce mot dans nos médias, dans la société ? Et si oui, comment l'expliquer ? Pour répondre à ces questions, nous avons fait appel à notre spécialiste des mots, Jeanne Bordeau ! Ses explications sont à découvrir dans la vidéo juste en dessous. Donnez-nous votre avis sur ce mot. Trouvez-vous qu'il est suremployé ou mal employé sur nos antennes ? On vous écoute ! espacepublic.radiofrance.fr EXTRÊMES, le mot de la semaine | le médiateur
Jeanne Bordeau est, entre autres, artiste, auteur et également fondatrice d’un bureau de style en langage, l’Institut de la qualité de l’expression, qui détecte les tendances des messages, discours dans l’actualité et plus particulièrement la vie économique. L’exposition “les mille mots de l’année” de Jeanne Bordeau se tient chaque année, depuis six ans, au mois de Janvier à la Galerie Verneuil Saints-Pères. Les tableaux de mots racontent l'atmosphère et l'ambiance de notre époque. Depuis 2009, ils révèlent une époque en recomposition. Ils traitent 10 thèmes, les mêmes chaque année, constituant ainsi un observatoire. Jeanne Bordeau est également la créatrice d’un blog : http://blog.institut-expression.com et intervient régulièrement sur Twitter où elle decrypte en continu le monde du langage : @JeanneBordeau. Jeanne Bordeau a choisi de nous parler du mot COLERE : qui est et sera aussi le mot de l'année 2014 espacepublic.radiofrance.fr COLERE, le mot de la semaine... | le médiateur
Julien, un auditeur nous faisait la remarque suivante : "Il y a aussi le mot "décrypter" ou décryptage. Le "décryptage de l'actualité" suppose qu'elle était cryptée, codée dans un langage inaccessible à nous pauvres auditeurs et que le journaliste va nous révéler un sens caché. Pourquoi ne pas utiliser "analyse" par exemple ?" Pour analyser le mot "décryptage", nous avons interrogé Bernard Thomasson, journaliste à France Info et écrivain, et Olivier Aïm, maître de conférences au CELSA (Paris-Sorbonne), et spécialiste des théories et des discours médiatiques. espacepublic.radiofrance.fr DECRYPTAGE | le médiateur
Quand "Pure Player" devient "Tout en ligne" ! La semaine dernière, la Commission de Terminologie et de Néologie a fait publier au Journal Officiel une décision qui indique que les "pure players" doivent se faire appeler "journal tout en ligne", ou "édition tout en ligne". Xavier North, délégué général à la langue française et aux langues de France, nous explique ce qui a motivé cette décision ! espacepublic.radiofrance.fr "Tout en ligne", le mot de la semaine | le médiateur
Cette semaine, le médiateur a reçu ce message d'Armel : "A chaque fois qu'on parle de Ioula Timochenko, on ajoute "l'égérie de la révolution orange en Ukraine" D'où vient ce mot ? Y a-t-il un équivalent masculin ? Pourquoi on utilise ce mot pour les femmes et pas son équivalent masculin pour les hommes ? S'il existe une personne chargée de veiller à l'équilibre entre les hommes et les femmes, j'aimerais bien qu'elle se penche sur la question et me fasse part de son opinion. " Cette question nous a interpelés, et nous avons décidé de faire d'"égérie" le mot de cette semaine ! Pour répondre à notre auditrice, nous avons donc fait appel à Jeanne Bordeau (voir sa contribution ci-dessous) et à Antoine Perraud espacepublic.radiofrance.fr ÉGÉRIE, le mot de la semaine | le médiateur
"Catho bashing", "Hollande bashing", "Sarkozy bashing" etc. Depuis quelques temps, le mot "bashing" revient régulièrement dans la bouche des journalistes, et nous avons donc décidé d'en faire notre mot de la semaine ! Antoine Mercier, journaliste à France Culture,nous livre son analyse de cet anglicisme à la mode ! espacepublic.radiofrance.fr BASHING, le mot de la semaine | le médiateur
La semaine de la langue française a fait appel cette année « à l’imagination lexicale ou syntaxique des citoyens pour lutter contre les tics de langage, les expressions toutes faites et le jargon professionnel qui envahissent le quotidien et banalisent langue et pensée ». Dans ce cadre, les organisateurs avaient mis les internautes au défi : inventer un mot nouveau et sa définition en 300 signes maximum. Lauréat de la catégorie sénior : « Escargoter » qui signifie prendre son temps. espacepublic.radiofrance.fr ESCARGOTER, le mot de la semaine | le médiateur
Il y a quelques temps nous recevions ce message d'une de nos auditrices : « Je suis choquée de la reprise sans réflexion par les journalistes du terme "niche fiscale". Ce terme est selon moi péjoratif et laisse entendre que les bénéficiaires seraient des profiteurs et des petits malins. C'est de plus un terme fourre-tout qui regroupe des mesures de réductions d'impôt très diverses. (...) » Le terme niche fiscal mérite effectivement qu'on s'y intéresse ... Nous avons donc fait appel à notre spécialiste en lexicologie, M. Jean Pruvost ! Ses explications ci-dessous. espacepublic.radiofrance.fr NICHE FISCALE, le mot de la semaine | le médiateur
Le "pacte de responsabilité", c'est la mesure phare de ce début d'année. Mais que veut vraiment dire cette expression ? Explications avec Antoine Mercier et Jean Pruvost ! espacepublic.radiofrance.fr PACTE DE RESPONSABILITÉ, le mot de la semaine | le médiateur
Récemment, un auditeur nous faisait la remarque suivante : « Avez-vous remarqué ? On entend un nouveau mot sur toutes les ondes : "résilience". J'avoue mon ignorance, et il a fallu que je consulte un dictionnaire pour connaître sa définition, car je ne l'ai pas entendue précisée une seule fois sur les medias. Ce n'est pas tant mon ignorance qui m'agace que cette précipitation des journalistes à s'emparer d'un mot au registre inusité, et qui nous le mettent à toutes les sauces. Je les soupçonne de snobisme et de plagiat entre eux. Frantz » Espace Public est donc allé chercher des explications, auprès de la journaliste Fabienne Chauvière, et du scientifique qui a fait parler du mot "résilience" : Boris Cyrulnik lui-même. espacepublic.radiofrance.fr RESILIENCE, le mot de la semaine | le médiateur
Il y a quelques semaines, un auditeur nous écrivait le message suivant : "Encore entendu au journal de 13 h : Christian Noyer a "taclé" la Commission Européenne. ignorez vous qu'il existe un mot parfaitement français, à savoir "épingler" ? Ajoutons qu'elle n'est pas seule, les journalistes sont de grands utilisateurs de ce mot. N'étant pas un passionné du ballon, je ne sais même pas ce que veut dire "tacler", en revanche je comprends "épingler". Ne pourriez vous pas apprendre un minimum de vocabulaire à vos journalistes ?" Nous avons donc fait appel à un spécialiste : Alfred Gilder, pour nous parler du mot "tacler". Découvrez sa présentation et sa chronique dans la vidéo ci-dessous ! espacepublic.radiofrance.fr "Tacler", le mot de la semaine | le médiateur
Face à l'actualité de ces derniers jours, une expression est apparue dans toutes les bouches : "première dame" ! Cette expression a fait tiquer certains de nos auditeurs, dont voici les messages : " (...) Je voudrais demander à Mesdames et messieurs les journalistes d'arrêter de nous rebattre les oreilles avec le terme "1ère dame" qu'ils appliquent à la (l'ex?) concubine du Président de la République et qu'ils ne l'appliquent pas plus à la suivante. Ce terme n'est pas du tout officiel dans notre pays pas plus que dans le protocole de l'Elysée, d'autant plus qu'ils n'étaient pas mariés, et quand bien même. Ce terme est essentiellement appliqué à l'épouse du président américain.(...) " "(...) En France et jusqu’à nouvel ordre (constitution, usage, protocole, …) l’épouse du Président de la République n’a pas de titre. L’appellation « première dame » est aux Etats Unis ; ici il n’en est rien de cette terminologie. Sans vouloir entrer dans ce qui agite le ‘milieu parisien’, Madame Valérie Trierweiler, n’est que la compagne officielle du Président de la République. Si elle peut profiter des facilités du palais, c’est déjà une exception très surprenante puisque rien d’officiel ne la lie avec le président. Ainsi elle utilise des services réservés (Mitterrand nous avait déjà habitués à ce genre de détournement) ; mais rien ne la qualifie ici en France de première dame.(...)" Pour répondre à ces auditeurs, nous avons reçu Anne Levade, professeur de droit public et constitutionnaliste à l’Université Paris-Est Créteil. espacepublic.radiofrance.fr "PREMIERE DAME", le mot de la semaine | le médiateur
Impossible de passer à côté du "Selfie" ces dernières semaines, voire ces derniers mois, tant cette pratique est devenue un phénomène de mode. Cette pratique ... et ce mot ! Cette semaine, on s'intéresse donc au mot "Selfie", aidés du journaliste et auteur Gilles Vervisch ! espacepublic.radiofrance.fr SELFIE, le mot de la semaine | le médiateur
Consommer c'est acheter et accumuler. Depuis l'avènement du web et l'installation profonde du développement durable, un nouveau mot est venu, né de la société de consommation. espacepublic.radiofrance.fr CONSOM'ACTEUR, le mot de la semaine | le médiateur
Cette semaine, "pacte" est notre mot de la semaine ! Ce mot a traversé l'Histoire, de De Gaulle à François Hollande ... Les explications de Jeanne Bordeau sont à découvrir dans la vidéo juste ci-dessous ! espacepublic.radiofrance.fr PACTE, le mot de la semaine | le médiateur
Stéphane Grégoire, membre du cabinet de la présidence et du secrétariat général, de la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL), nous explique ici les raisons pour lesquelles la commission générale de Terminologie a décidé de valider le mot DONNEES OUVERTES ou ouverture des données en remplacement de "open data" espacepublic.radiofrance.fr DONNEES OUVERTES : le mot de la semaine | le médiateur
Quand "Social TV" devient "Télévision Participative" La semaine dernière, la Commission de Terminologie et de Néologie a fait publier au Journal Officiel une décision qui indique que la "Social TV" doit se faire appeler "Télévision Participative". Jean-Sébastien Dupuit nous explique ce qui a motivé cette décision ! Découvrez sa chronique dans la vidéo ci-dessous. Jean-Sébastien Dupuit, inspecteur général des affaires culturelles, est chargé d'animer, en tant que haut fonctionnaire pour la terminologie, les travaux de la commission spécialisée pour le ministère de la culture et de la communication. Que pensez-vous de cette décision ? La trouvez-vous utile ? Pensez-vous employer désormais l'expression "Télévision Participative" ? Nous vous écoutons ! Et pour prolonger le débat sur la terminologie, c'est par ici >>> Débat sur la Commission de Terminologie et de Néologie espacepublic.radiofrance.fr "Télévision participative", le mot de la semaine | le médiateur

This site uses cookies to deliver our services. By using our site, you acknowledge that you have read and understand our Terms of Service and Cookie Policy. Your use of ThingLink's Products and Services, is subject to these policies and terms.