<div><span style="font-size:16px;"><b>Michael Flynn</b>, conseiller à la sécurité nationale. </span></div><div><span style="font-size:16px;">Empêtré dans le scandale de l’ingérence russe, il sera éjecté 24 jours après son entrée en fonction et remplacé par le général McMaster. </span></div>
<div><span style="font-size:16px;"><b>Gary Cohn</b>, conseiller économique du président.</span></div><div><span style="font-size:16px;">Il quitte la Maison Blanche en mars 2018, en désaccord avec la guerre commerciale menée par le président.</span></div>
<div><span style="font-size:16px;"><b>Reince Priebus</b></span><b><span style="font-size:16px;">, c</span></b><span style="font-size:16px;">hef du cabinet, ou ‘’Chief of staff’’. </span></div><div><span style="font-size:16px;">L’ancien président du parti républicain est congédié par un tweet après 189 jours à la Maison Blanche. Il est remplacé par l’ancien Marine John Kelly.</span></div>
<div><span style="font-size:16px;"><b>James Comey</b>, patron du FBI.</span></div><div><span style="font-size:16px;">Il enquêtait sur l’affaire de l’ingérence russe dans la campagne présidentielle. Après son limogeage, il sort un livre pour régler ses comptes avec le président. </span></div>
<div><span style="font-size:16px;"><b>Steve Bannon</b>, conseiller stratégique de Donald Trump et architecte de sa campagne présidentielle. </span></div><div><span style="font-size:16px;">Proche de l’alt-right et patron du site d’extrême-droite Breitbart News, il quitte la Maison Blanche en août 2017.</span></div>
<div><span style="font-size:16px;"><b>Rex Tillerson</b>, secrétaire d’Etat. Ancien PDG de la compagnie pétrolière Exxon Mobil, il est remplacé en mars 2018 par le directeur de la CIA Mike Pompeo. Gina Haspel, directrice adjointe de la CIA, est nommée à la tête de l’Agence centrale de renseignement.</span></div>
<div><span style="font-size:16px;"><b>John Kelly</b>, actuel chef du cabinet du président. </span></div><div><span style="font-size:16px;">Ancien général de la guerre d’Irak, il a remplacé Reince Priebus.</span></div><div><br></div>
<div><span style="font-size:16px;"><b>Jeff Sessions</b>, actuel procureur général. </span></div><div><span style="font-size:16px;">Il enquête sur les financements de la campagne de Donald Trump qui n'apprécie pas ces démarches judiciaires. </span></div><div><span style="font-size:16px;">Jeff Sessions réplique que «tant que je serai ministre, les actes du Ministère de la justice ne seront pas influencés par des considérations politiques». Cette réponse au colérique président va-t-elle lui coûter sa place?</span></div>
<div><span style="font-size:16px;"><b>James Mattis</b>, actuel secrétaire à la Défense. </span></div><div><span style="font-size:16px;">Donald Trump lui a reproché en octobre d'être "une sorte de démocrate". Le général semble donc être sur la sellette, lui qu'on dit le plus raisonné de l'équipe.</span></div>
<div><span style="font-size:16px;"><b>Nikki Haley</b>, ambassadrice à l'ONU.</span></div><div><span style="font-size:16px;">Après avoir été la porte-parole des politiques protectionnistes de Donald Trump, elle démissionne en octobre 2018. Future candidate à la présidence ?</span></div>