<div>Le square saint roch est un jardin publique. Il se situe dans le centre ville et s'ouvre sur l'avenue Foch. Il contient des statues, des lacs, et un kiosque.</div><div>Le square a ouvert en 1868 mais a subi de gros renouvellement après les bombardement à la seconde guerre mondiale en septembre 1944. Le parc abrite de nombreuse espèce végétales : il y a une trentaine de variétés d'arbre ainsi que d'autres plantes.</div><div>L'histoire du parc :</div><div>Au début de XVIe siècle, il sert de cimetière pour les havrais. Alors que le quartiers ce développe et deviens bourgeois, les corps sont déplacés au cimetière sainte-marie pour laisser place au jardin. Un aquarium est installé mais il a finalement été supprimé en 1893 et remplacés par un kiosque en 1900.</div><div>J'aime beaucoup ce parc. Je le trouve joli et en même temps simple. Il est adapté a tout le monde, il y a un parc avec des jeux pour enfants, je trouve ça très bien.</div>
<div>Le Volcan ou "le pot de yaourt "est le nom donné par les Havrais à un ensemble de deux volcans, les deux abritant des salles de spectacle. Il se situe à l'extrémité ouest du bassin du Commerce. Le Volcan a été réalisé par Oscar Niemeyer en 1982. Le Volcan compte aussi une bibliothèque rénovée en 2010. Il est inscrit au Patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 2005. Le Volcan est fait de béton blanc. La sculpture-fontaine qui sort du grand volcan est un moulage de la main d'Oscar Niemeyer. Vu du ciel, Oscar Niemeyer a voulu que le volcan représente une colombe, signe de paix après la seconde guerre mondiale.</div><div>Je trouve que Le Volcan est majestueux car il fait environ onze mètres de hauteur. Le dessus du volcan est fait de verre, ce qui permet de laisser entrer la lumière dans la bibliothèque.</div><div>J'ai déjà vu une pièce de théâtre au Volcan qui s'intitulait "Le malade imaginaire" de Molière. Je trouve que la salle de spectacle du Volcan est très impressionnante, je ne m'attendais pas à y voir une si grande salle. J'aime bien l'architecture du Volcan car de l'extérieur il est très épuré et blanc et à l'intérieur il y a beaucoup de lumière et de grands volumes qui peuvent nous surprendre et que nous ne soupçonnons pas de l'extérieur.</div>
<div>Le Musée d'Art Moderne André Malraux (MUMA) est le musée des beaux-arts du Havre situé à l'entrée du port. Grâce à ses faces vitrées, les visiteurs du musée ont directement vue sur la mer de l'intérieur. Le musée Malraux a été imaginé par quatre architectes : Guy Lagneau, Michel Weill, Jean Dimitrijevic et Raymond Audigier. Il a ouvert en 1961. Le musée possède la plus riche collection de peintures impressionnistes en province. "Signal" est une sculpture monumentale de vingt-deux mètres d'envergure qui est posée devant le musée. Elle a été réalisée par le sculpteur français Henri-Georges Adam par commande de l'Etat en 1956. "Signal" fait partie intégrante du musée et souligne la situation à l'entrée du port du musée Malraux.</div><div>Je trouve que le musée est très aérien et lumineux grâce à toutes ses fenêtres. La vue de la mer de l'intérieur du musée est très impressionnante, nous pourrions la peindre et en faire un tableau qui se renouvellerait chaque jour, avec des lumières différentes. J'ai pu y voir des tableaux d'Eugène Boudin sur Le Havre représentant des tempêtes avec un aspect flou. Le Havre était représenté à différents moments de la journée .</div>
<div> La sculpture « LH » se situe sur la plage du Havre dans le prolongement de l’avenue Foch. C’est une sculpture monumentale. Celle-ci a été construite pour les cinq cents ans du Havre par Sabrina Lang et Daniel Baumann. En effet, elle rend hommage au Havre en formant ses initiales que l’on peut admirer vues du ciel. Cette sculpture est en béton ; elle aurait dû être éphémère et ne rester que l’année des cinq cents ans du Havre. Mais suite à la réaction des Havrais qui l’ont trouvée splendide et aux touristes qui étaient de plus en plus nombreux dans les rues pour contempler entre autres ce monument, la ville du Havre a décidé de laisser la sculpture « LH » fixe sur la plage du Havre. </div><div>Lorsque j’ai vu la sculpture « LH » pour la première fois, je l’ai trouvée impressionnante mais pas magnifique. A contrario j’ai apprécié la liberté d’interprétation laissée par l’œuvre. Je la trouvais également un peu triste avec sa couleur monotone. Malgré tout, elle habille la plage du Havre et a été installée pour les cinq cents ans du Havre afin de rendre hommage à la ville, je pense donc que même si au premier regard elle ne paraît pas d’une beauté saisissante, elle fait tout de même partie des monuments du Havre et du Havre lui-même.</div>
<div>L’église Saint-Joseph a été dessinée par Auguste Perret et réalisée par Raymond Audigier , puis Georges Brochard. La construction de cette église a commencé en 1951 et s’est terminée en 1957. Cette église se démarque des autres de la ville par son architecture atypique. En effet, tout en béton, cette église possède un clocher de cent-dix mètres de haut, qui fait corps avec la base carrée de l’édifice. Celle-ci est le symbole du Havre reconstruit, un nouveau départ après la guerre. Elle est considérée comme l’un des chefs-d’oeuvre architecturaux du XXe siècle, en raison de sa composition, mais aussi des prouesses techniques réalisées pour son édification. </div><div>Je trouve l’église Saint-Joseph magnifique et grandiose. J’apprécie son architecture en béton car elle apporte une touche de modernisme. Je la considère indestructible par son physique imposant. On peut l’estimer triste par sa couleur grisâtre mais à l’intérieur, je pense que les vitraux laissant passer la lumière apportent une clarté qui forme un contraste avec cette couleur.</div>
<div>La Porte Océane se situe à l’extrémité de l’avenu Foch. Elle a été baptisée « Porte Océane » en référence à l’ouvrage d’Edouard Herriot publié en 1932 et si cette ouverture est nommée ainsi, c’est en rapport avec l’histoire, car à l’époque les citoyens voulant entrer ou sortir devaient tout d’abord passer par de grandes portes montrant les limites de la ville. Elle forme également la jonction avec le front de mer Ouest. Le nom « Porte Océane » est également donné à la ville du Havre.</div><div>Lorsque je me promène sur l’avenue Foch et que je regarde l’horizon, j’ai l’impression que la Porte Océane protège la mer et que par son nom, elle contrôle les entrées et sorties des bateaux. Je juge malgré tout que son architecture Perret, montrant le renouveau de la ville après la guerre forme un contraste avec l’image qu’elle représente rappelant à tous l’histoire de la ville avant sa destruction.</div>
<div>Au croisement de la rue de Paris et du quai de Southampton s’élèvent deux arches monumentales faites de containers multicolores. La catène de containers a été construite par Vincent Gavinet pour fêter les cinq cents ans du Havre. </div><div>Quand je me promène autour de la catène de containers, j’ai une impression que ce monument nous domine. Ses couleurs me font rêver à tel point que je m’imagine sous un gigantesque arc-en-ciel. La catène donne l’impression d’être légère comme une plume pleine de couleurs. Je pense que c’est une bonne idée d’avoir construit cette œuvre monumentale face au port intérieur, car faite avec des containers, elle montre la personnalité de la ville, une ville industrialo-portuaire.</div>
<div> La villa maritime est une résidence située sur la plage. Elle a été construite en 1890 par Henri Toutain et a été habitée par Mme de Aldecoa puis par Georges Dufaley et enfin par Armand Salacrou qui mourut en 1989. Elle a été rénovée au début du XXIe siècle. Elle appartient au maintenant au groupe Partouche</div><div> La ville du Havre la acheté en 1999 pour en faire un restaurant gastronomique jusqu'en 2007 par Jean Luc Tartarin. Elle contient une serre et des grottes artificielles.</div><div> Son architecture est relativement bourgeoise. Ses briques rouges forment un contraste avec son toit en ardoise. Son architecture est très jolie. J'aimerais bien voir l'intérieur.</div>