Québec, ville patrimoniale
L’hôtel du Parlement, construit de 1877 à 1886, abrite l’Assemblée nationale du Québec où siègent les députés et le gouvernement. Selon la devise "Je me souviens", les 26 statues de bronze en façade rendent hommage aux personnages marquants qui ont bâti le Québec. 80 000 personnes visitent l'intérieur de l'Assemblée nationale chaque année. cartograf.recitus.qc.ca
Politique
Patrimoine
Fortifications
La porte Saint-Louis fait partie des remparts qui entourent la ville et est une des voies d’accès pour entrer dans la partie patrimoniale de la ville de Québec. Elle a été construite et démolie à plusieurs reprises pour prendre la forme actuelle en 1878. cartograf.recitus.qc.ca
La porte Saint-Jean vous permet de franchir les fortifications de Québec. D'abord construite en 1693, elle a été reconstruite à plusieurs reprises. La porte actuelle a été élargie en 1940 pour permettre aux voitures de circuler dans la Vieille Ville.Les Remparts, qui entourent la ville, sont semblables à ceux qui étaient présents à l'époque de la Nouvelle-France. Ils servaient à protéger la ville des attaques ennemies. cartograf.recitus.qc.ca
La Citadelle est une fortification militaire. Bien que la première construction a été érigée par Frontenac en 1690, la construction actuelle date de 1831. Elle se dresse au sommet du cap Diamant, un endroit stratégique.
La Place-Royale est le lieu où Champlain fit bâtir la première habitation de Québec en 1608. Aujourd’hui, c'est un centre de festivals et d’activités touristiques. On ne peut y circuler qu’à pied. On y trouve l’église Notre-Dame-des-Victoires, construite de 1687 à 1723. Elle est la plus vieille église en pierre d’Amérique du Nord. Elle fut restaurée à deux reprises, à la suite de sa destruction, notamment lors des bombardements anglais en 1759. cartograf.recitus.qc.ca
Bâti en 1893, ce grand hôtel a hébergé d’illustres personnages. Il a remplacé le fort Saint-Louis, construit par Champlain, puis le Château Saint-Louis incendié en 1834, où logeaient les gouverneurs depuis l'époque de la Nouvelle-France. Le Château Frontenac est l’un des nombreux hôtels qui préservent le cachet patrimonial et historique de la ville de Québec. C'est la "carte postale" de la ville de Québec. cartograf.recitus.qc.ca
La redoute Dauphine Ce bâtiment a été construit pendant le régime français en 1712. Il a d’abord servi de logement aux officiers, puis de caserne militaire. On retrouve aussi la fonderie de l’Arsenal. Un parc a été aménagé autour des bâtiments. cartograf.recitus.qc.ca
Hôtel-Dieu Premier hôpital d’Amérique du Nord fondé en 1639 par la congrégation des Sœurs Augustines. Les communautés religieuses ont joué un rôle important tout au long de l’histoire du Québec.Le bâtiment a été construit à différentes époques. L'aile du jardin, par exemple, a été érigée de 1695 à 1698, tandis que l'aile Saint-Augustin a été terminée en 1957. cartograf.recitus.qc.ca
Le Petit Champlain C’est une des rues piétonnes les plus achalandées de la Basse-Ville. Son charme patrimonial et ses boutiques font la joie des touristes tout au long de l’année. Elle est étroite et conviviale et surtout reconnue depuis 1660 à cause de son escalier «casse-cou » qui mène sur le Cap Diamant. On le désignait alors sous l'appellation de « escalier Champlain » ou « escalier du Quêteux » ou encore « escalier de la Basse-Ville ». cartograf.recitus.qc.ca

This site uses cookies to deliver our services. By using our site, you acknowledge that you have read and understand our Terms of Service and Cookie Policy. Your use of ThingLink's Products and Services, is subject to these policies and terms.